©2019 by WING. Proudly created with Wix.com

LES (EX-) ENFANTS SOLDATS, QUI SONT-ILS  ? 

© UNICEF RDC | Asselin

LES (EX-)ENFANTS SOLDATS,
QUI SONT-ILS ? 

Dans l’inconscient collectif, un enfant soldat pourrait être un garçon africain d’une dizaine d’années brandissant une kalachnikov, le regard vide. Ce n’est ni tout à fait juste, ni tout à fait faux.

La complexe notion d’enfants soldats

La notion d'enfants soldats est relativement complexe.
Raison pour laquelle on lui préfère aujourd’hui la notion d’"enfant associé à une force armée ou à un groupe armé".

 

Cette dernière comprend toute personne âgée de moins de 18 ans qui est ou a été recrutée ou employée par une force ou un groupe armé, quelle que soit
 la fonction qu’elle y exerce.

Il peut s’agir, notamment, mais pas exclusivement, d’enfants, filles 
ou garçons, utilisés comme combattants, cuisiniers, porteurs, messagers, espions ou à des fins sexuelles. Le terme ne désigne pas seulement un enfant qui participe ou a participé directement à des hostilités. 

Principes de Paris, Principes directeurs relatifs aux enfants associés aux forces armées ou aux groupes armés, février 2007.

Actuellement dans une petite vingtaine de pays répartis sur 3 continents, le recrutement peut à la fois avoir lieu au sein des groupes rebelles et au sein des forces armées gouvernementales. L’on distingue le recrutement forcé du recrutement dit « volontaire ».

 

Tandis que certains enfants sont arrachés violemment à leurs familles pour participer aux hostilités et commettre des atrocités, d’autres s’engagent dans les forces ou groupes armés pour diverses raisons : des conditions socio-économiques difficiles, la violence domestique, des raisons identitaires, le désir de vengeance, le manque de protection, le pouvoir,…